Skip to Content

Blog Archives

La Conférence dansée

La conférence dansée proposée par la compagnie Difé Kako, consiste à donner au public, à travers des données historiques et sociales, les moyens de mieux comprendre la démarche chorégraphique de la compagnie et de découvrir son univers artistique.
Difé Kako travaille sur le métissage des danses africaines (principalement d’Afrique de l’ouest et d’Afrique centrale) et antillaises (Guadeloupe et Martinique), dans une démarche de création contemporaine.
La compagnie puise son inspiration tant dans le sabar du Sénégal, les rythmes malinkés ou la variété congolaise, que dans le gwoka de la Guadeloupe ou le bèlè de la Martinique.

Carnaval Tropical 2010

Savoir d’où l’on vient pour mieux savoir où l’on va… Tel est le fil conducteur qui nourrit le travail de la compagnie. D’où l’importance de pouvoir expliciter les processus de création, non seulement par le discours mais aussi par des témoignages vidéos et par des démonstrations en direct (musique, chant et danse).
Cette identité créole, faite de l’influence de l’Europe, de l’Afrique et des Antilles, est d’ailleurs indissociablement liée aux propos développés dans les créations chorégraphiques de la compagnie, qu’il s’agisse par exemple de l’éducation (Kakophonies, 2001), de la condition de la femme (Aski Parè, 2004) ou encore de problèmes liés à l’environnement et à la pollution aux Antilles (Zandoli pa tini pat, 2008).
Le public est invité à danser à l’issue de la conférence. Une manière de ne pas oublier que la danse se vit, pour Difé Kako, comme un moment de partage sur un refrain inséparable du travail de la compagnie : l’humour !
La conférence dansée facilitera la connaissance et la diffusion des spectacles de danse produits par les DOM et par sa diaspora métropolitaine. En effet, sauf en de trop rares occasions, la création antillaise, à cause d’une discontinuité territoriale extrême et de sa marginalisation, est absente de la scène métropolitaine.

0 Continue Reading →

Le Carnaval

Carnaval Tropical 2010Le carnaval : défilé, parade de rue

La Cie Difé Kako déboule dans les rues pour faire partager un phénomène culturel mondial : le défilé carnavalesque. Dynamique, inventive et chaleureuse, la parade selon Difé Kako mélange et métisse les genres, des danses afro-antillaises au hip hop et à l’acrobatie sur des rythmes colorés joués par des percussionnistes issus de la Caraïbe, de l’Afrique et de Paris. Drapés dans des couleurs chatoyantes les danseurs investissent la ville pour assurer un défilé riche en croisements culturels.

Cette offre dynamise la vie culturelle, crée des liens entre citoyens, favorise la découverte de genres artistiques autres et démystifie le caractère solennel de la danse en prônant l’aspect ludique que peut revêtir cette activité.

Avec 15 à 30 artistes danseurs et musiciens, la compagnie a arpenté les rues de plusieurs pays, de l’Italie à l’Allemagne en passant par le Maroc et les villes grandes et petites de l’Hexagone.

Le savoir-faire de la compagnie est reconnu et a été récompensé par le Grand Prix du jury au
Carnaval Tropical de Paris 2013.

Création Carnavalesque avec les publics

Plus qu’un simple défilé c’est toute une action culturelle qui peut se construire autour de la parade. En effet, par la mise en place d’ateliers costumes et d’ateliers danses, nous proposons une action artistique de proximité en faveur du public dans son ensemble (enfants, adolescents, adultes, amateurs, professionnels), qu’il soit habitué aux pratiques culturelles et artistiques ou non. Un offre qui permet de dynamiser la vie culturelle de la ville, de créer des liens entre les citoyens, de favoriser la découverte de la diversité culturelle et la découverte de la danse comme un art à la portée de tous.
Exemple
En partenariat avec la Scène Nationale l’Equinoxe, les Maisons de Quartier de Châteauroux et l’association organisatrice du carnaval, la compagnie a coordonné des stages de préparation au carnaval de Châteauroux, pour un gigantesque final avec plus de 500 personnes. C’est dans une ambiance studieuse mais aussi très joyeuse que les Castelroussins ont appris une chorégraphie et une musique pour défiler le 23 mars.

Animation In-Situ

Les animations urbaines sont des concepts de danses à voir et à danser réunissant quatre musiciens et quatre danseuses de la compagnie au minimum.

Lors de ces prestations, nous proposons un panel de danses colorées, vives et rythmées ponctuées d’intermèdes musicaux et de chants à l’issue desquelles, nous convions le public à participer soit de manière spontanée en investissant l’espace scénique, soit en dansant à nos côtés à partir de mouvements simples.

Cette proposition chorégraphique participative peut se dérouler en plein air (parc, rue, amphithéâtre) ou dans des lieux fermés (salle, gymnase, etc…).

Dossier de Diffusion
Carnaval Tropical 2010

0 0 Continue Reading →

Le Bal Konsèr

Le Bal-Konsèr reflète l’identité créole de la compagnie Difé Kako puisant tant aux racines des zouks antillais qu’à la contemporanéité de ses créations chorégraphiques.

Le Bal est un concept de danses à voir et à danser. Mettant en scène l’Orchestre Live Difé Kako, accompagné des danseuses-choristes de la compagnie, le Bal s’inspire des répertoires traditionnels caribéens, africains et brésiliens, avec l’apport musical de musiciens et artistes invités tels que : le chanteur lyrique Julien Marine, le joueur d’harmonica de jazz Yoshito Kyono et bien d’autres. Ensemble ils viennent donner une coloration métissée au répertoire.
Le Bal ne se conçoit pas sans l’apport du public.

Entraînés, de manière ludique et conviviale, dans l’apprentissage de danses par les artistes de la compagnie, les spectateurs sont invités à devenir des acteurs du Bal Konsèr. Aux rythmes des biguines, mazurkas, cha cha cha, ils sont invités à devenir le temps d’un concert des ambassadeurs de la danse.

Il s’agit d’un spectacle protéiforme, qui s’est aussi bien adapté aux publics du festival de musique baroque de Potsdam, qu’aux spectateurs du festival des Chants de Marin de Paimpol et à ceux de l’Opéra de Lyon. Il devient ainsi un « lieu » de métissage et de partage, le temps d’une soirée.

LES COMPOS DIFE KAKO / CD

1/ DIFE KAKO (chanté) 3’01
2/ AIR KAKO 6’40
3/ OH MANMAY’LA 5’26
4/ TEMAKO 3’59
5/ ANGELINA ET APPOLINOR 4’06
6/ ZEBO SABAR 4’37
7/SOUKAKO 5’26
8/BACONG KAKO 4’35
9/DIFE KAKO (choré) 8’13
10/ TOUMBELE 3’37

Dossier de Diffusion
Fiche Technique

Alain Birnesser

Les 20 ans

Alain Birnesser

0 4 Continue Reading →